La jeune fille, le diable et le moulin

Le mariage était beau mais moi j'attendais le moment où nous serions seuls tous les deux dans notre chambre. Olivier Py

Un père, dans une forêt profonde, vend malgré lui, sa fille au diable. Un conte des frères Grimm, La jeune fille sans mains, réécrit par Olivier Py.

Trois acteurs au plateau pour 8 personnages, une régie et des coulisses ouvertes, au vu du public. En ligne de mire, le comique comme travestissement du tragique fondamental de l’existence. Une proposition visuelle, burlesque et poétique.

La métamorphose d’une jeune fille, un récit hors du commun qui commence mal
et finit bien.

Mise en scène : Thierry Lutz
Direction d’acteurs : Alice Gheorghiu
Jeu : Thérèse Tisseyre et Tristan Zerbib et Thierry Lutz
Costumes : Dorothée Laurent

1h

Tout public

samedi 18 septembre

Assat (64)